Explications

Publié le par WP

Je viens de sortir de ton bureau… j’ai le cœur qui tambourine, ravie de t’avoir vue 5 minutes et anéantie par mon immobilisme : stupide !

Nous devons nous voir, parler, lundi. Ailleurs.

Ta proposition de parler immédiatement dans ton bureau m’a surprise. Tu sépares si bien les choses, comment se fait-il que tu les superposes parfois ?

Mercredi soir, je pense que c’était pire que tout… j’ai même failli te proposer de te raccompagner pour me laisser le temps de trouver ma respiration et de te parler, mais de toutes façons, tu aurais refusé…

Je me demande comment je vais réussir à m’expliquer alors que cela fait déjà plusieurs pages que je noircis sans y parvenir. Pourtant c’est assez simple dans mon esprit.

 

Il y a peu de chance que je m’explique mieux en temps réel, de vive voix, qu’en raturant 3 000 fois le même message, sans compter sur mon calme olympien, mais qu’importe, il faut avancer et si tu es là c’est que tu as quelque peu accepté de me répondre, non ? Pourtant j’ai déjà bien trop parlé et ce n’est que parce que parce que tu ne livres rien que je me retrouve dans cet état.

 

J’ai l’impression d’avancer droit sur des sables mouvants, c’est parfaitement désagréable…

Publié dans L'histoire

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article