A défaut

Publié le par WP

Capturer le souvenir de tes yeux rieurs

 

A défaut

 

A défaut de ton parfum sur ma peau,

 

A défaut d’un soupçon d’aurore dans mes mains,

 

A défaut d’une arabesque sur un lit de silence,

 

A défaut des compromissions que m’inspire ton corps,

 

A défaut du cri sourd de la rosée du matin,

 

A défaut d’un jeu de patience aux élans prometteurs,

 

A défaut de la ferveur de ton cœur.

Publié dans Missives

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Antinea 04/03/2006 12:26

J'aurais bien voulu voir ton visage quand tu as lu ce billet...