Prier l'oubli

Publié le par WP

Oublier ton numéro de téléphone,

Désapprendre ton numéro de portable,

Effacer ton adresse de mes recherches

Et gommer ce besoin de te voir, de te parler, de te sentir, de te toucher.

 

Il me faut taire ton histoire en dehors de moi.

 

J’ai peur de ne pas réussir à faire abstraction de toi.

Ton empreinte est inscrite en moi.

 

Sauvée par l’Ange comme par les songes de l’aube,

Réconfortée comme par les bras qui m’ont manqué,

Je lutte contre le chemin qui s’avive.

Je rivalise d’imagination pour meubler mes pensées.

 

Te croiser plante en moi les crocs de la faim,

Croiser ton regard m’arrache la moitié de la bouche,

Et ta voix lascive vaut la moitié de ma nuit.

 

Que puis-je faire pour ne pas m’emparer de toi ?

 

Publié dans L'histoire

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Mademoiselle C. 05/06/2005 14:57

Magnifique...Ecrivez, écrivez encore...pour nous qui vous lisons...pour vous surtout...Puissiez vous trouver quelque apaisement...Je vous le souhaite très sincérement...
Mademoiselle C.

Michaël 22/05/2005 17:24

ton style m'interpelle...mais je ne sais pourquoi...

Antinea 08/05/2005 21:33

C'est le propre de toute dépendance...

grain de sel 08/05/2005 00:31

Les mêmes mots , les mêmes meaux que lorsque j'ai arreté de fumer ....L'amour et la cigarette:même combat...15 ans plus tard j'ai encore envie d'elles....

Antinea 30/04/2005 13:12

Je demande à mes visiteurs d'être magnanime, mon état de fatigue laisse passer des incorrections et des erreurs de mise en forme... que je m'efforce de corriger.