L'envie de toi

Publié le par WP

Comme il est vain cet espoir.

De quoi suis-je coupable ?

Je vois les hommes enjôleurs sous ta coupe.

Quelle différence entre eux et moi ?

 

Tu souhaites mon libre-arbitre,

Mes réactions, ma joie de vivre,

Pour te jouer de moi.

Jusqu’où ce désir d’emprise te conduit parfois ?

 

Tu veux mon sourire pour mieux me l’ôter,

Tu veux ma proximité pour mieux nous troubler,

Accepter d’être prisonnière pour recharger la partie

De ce jeu qui peut-être t’échappe plus qu’il ne devrait.

 

J’aime cet accent qui dénonce ton origine,

Et ces erreurs qui te dévoilent en transparence.

 

Te voir en contre-jour fixe mon admiration,

T’entendre me dire que nous devons nous poser est un enfer.

 

Te proposer ma place est une invitation délicieuse

Quand bien même ton parfum m’obsède.

Diriger les choses est un encouragement à ta confiance,

Mais le contexte est la seule issue pour ne pas me confondre.

 

Même si je perds peut-être la seule chance de te malmener,

Je préfère être ta chose que d’agir et te voir fuir.

 

Sans vie, tu compatis.

Je revis, tu te leurres et m’abuses.

 

Ma déférence est un aveu ;

Personne ne t’aimera plus que moi.

 

Publié dans Missives

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Antinea 07/03/2007 12:21

C'est parfois un peu abscons, pourtant, il me semble  ;)

yoyostereo™ 12/02/2007 17:35

j'aime bien…

Antinea 17/06/2005 18:00

Il faudra m'expliquer la notion de honte, c'est un concept qui ne me dit rien...

arbre 17/06/2005 17:01

J'ai honte, mais j'avouer aimer les mots lus... jusqu'à ceux que je n'ai pas eu le courage de lire afin de ne pas me décourager d'avoir si peu d'envies.