Brûlure

Publié le par WP

Je ne supporte pas de te voir prendre la fuite à ma venue alors que tu plaisantais et échangeais des inepties l’instant d’avant. J’ai l’impression d’échouer sur le rivage comme un vaisseau fantôme. Comme si sauvée de l’abîme insondable, je devais encore subir l’outrage de l’oubli. Tes dérobades sont des camouflets digne d’un temps qui n’est plus. Comment réussis-tu à me répondre sans me considérer, à accepter que je dépose quelque chose dans ta main sans me regarder ?

Cette échappatoire est-elle ta dernière arme pour me contrer et étouffer la gêne de tes règles transgressées ?

Publié dans L'histoire

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Antinea 27/02/2005 02:07

Exercice plus aisé que de de se livrer

philippe U 26/02/2005 20:35

J'aimerais tellement savoir échanger des inepties...

Antinea 17/02/2005 18:57

Mes lecteurs se dévoilent... mes lectrices se révèlent à domicile ;)

zacki 17/02/2005 18:01

----> Matéo : Faillot...

mateo 17/02/2005 16:54

J'aime bcp ton style d'ecriture! C à la fois pur et pleins d'images...
Bonne continuation!